Une maison de lutin

L’idée de cette maison me trottait dans la tête depuis fort longtemps. Je me souviens d’avoir adopté un charmant lutin lors d’un voyage en Bretagne, il y a plus de quinze ans. Son lit était fait de paille, sa maison était une calebasse. La vie nous a finalement séparé très vite. Depuis ce moment, je rêvais d’avoir à nouveau à mes côtés un lutin de maison, dans sa maison de lutin.

J’ai adoré créer ce petit personnage et son univers encore bien rudimentaire à mes yeux ! Cela dit, c’était un essai et j’en suis ravie. Je n’ai pas utilisé toutes les idées que j’avais eues pour ce lutin et son environnement, cependant il est sûr que j’en réaliserai d’autres, je me suis bien trop amusée.

De toute façon, ma nouvelle année créative, je la dédie une fois encore au travail de la laine mais aussi et surtout au Petit Peuple, à la poésie et à la beauté de la nature.

Voilà ce que je vous souhaite pour cette nouvelle année : que votre foyer soit toujours chaleureux et accueillant, pour vous-même et vos invités, qu’ils soient de chair et d’os ou purs esprits !

Les plans de la maison :o)

Je vous présente Jean-Claude Moumoute, lutin poilu de son état !

Tissage, tricot, peinture et mobiles

Je n’ai pas seulement feutré des lutins ce mois-ci, j’ai aussi tissé et tricoté pour les bébés qui vont naître dans ma famille prochainement. J’ai également réalisé quelques mobiles. Là aussi, c’est quelque chose que je souhaite développer dans les semaines à venir. J’aime tellement peindre et créer ce genre d’objets poétiques !

Couverture bébé tissée main Couverture bébé tissée main

J’ai eu quelques soucis de chaîne avec la couverture améthyste, sa laine est vraiment belle mais tellement… sournoise aussi ;o))

chausson bébé

Si le modèle de ces petits chaussons vous plaît, je l’ai emprunté ici : http://www.happyhousewife.fr/2014/12/les-petits-chaussons-bebe-au-tricot/ j’ai juste augmenté le nombre de rangs pour pouvoir faire un petit revers.

Mobile hibou par LibelluneMobile "hibou" par Libellune

Merci à Kundry de m’avoir offert les supports en bois et les perles en céramique. Cela a tout de suite fait « tilt » entre eux et moi ! Ça faisait longtemps que je rêvais de fabriquer mes propres supports, ces cadeaux ont été le dernier coup de pouce pour me décider à sauter le pas !

Mobile "étoile" par Libellune

Une étoile pour nous guider vers nos idéaux les plus élevés, une étoile pour nous rappeler de toujours nous tourner vers notre propre lumière ! Bois peint, laine feutrée et perles en céramique.

Déco "arbre de noël" tricoté et feutré par Libellune

Bon, ce sapin ne paie pas de mine sur ces photos, mais je suis contente de son vrai rendu. Cela faisait longtemps qu’il me trottait dans la tête. J’ai donc tricoté un cône que j’ai garni de laine feutrée. Puis j’ai brodé des perles et des clochettes. L’étoile à sa cime est un bouton en bois.

Voilà, voilà. Une fois encore je partage mes réalisations parce que je sais qu’elles encouragent certains d’entre vous à créer à leur tour. Créer, ça donne des ailes, ça rend heureux, ça mène au vrai soi-même… C’est tout le mal que je souhaite voir fleurir dans notre monde !

Lutins du Solstice d’Hiver

Et voici mes derniers lutins. J’ai attendu trop longtemps pour en feutrer de nouveaux, c’était une erreur car j’adore ça. J’aime tout particulièrement leur créer de petits accessoires, leur inventer des noms et une petite histoire. Je leur ai tricoté et tissé des écharpes, sacs… Je leur ai brodé le bonnet de perles de rocaille et, nouveauté, de perles et boutons en céramique réalisés par mon amie Kundry. Cela fait d’eux des lutins vraiment spéciaux, uniques.

J’ai utilisé de la laine de différentes races de mouton. Je citerai celles dont je me souviens : BFL, Mérinos, Wensleydale, Costwold. Sans compter les autres fibres : soie, alpaga, mohair, etc.

Tout ça donne envie de me remettre au feutrage sérieusement ou, en tout cas, de continuer à créer sur le thème du monde féérique. Je m’y sens chez moi !

Vous pouvez retrouver ces lutins dans mon album Facebook : le Petit Peuple.

Lutin de noël par LibelluneLutin de noël par Libellune

Plongée dans la laine et les couleurs

Cet automne, je déborde d’idées mais je me sens partir dans tous les sens. Je démarre des projets puis progressivement je les laisse s’endormir dans un coin. J’ai besoin de me réorganiser rapidement. Là où je ne m’éparpille pas ou peu, c’est dans mes teintures et filages. D’autres sont en cours de réalisation. J’en partagerai des photos prochainement.

Écharpes tissées et filés main

Après avoir lavé, teint, mélangé et filé laines et autres fibres en tout genre ces derniers temps, je suis enfin passée au tissage. J’en ai profité pour tester mes filés main en fil de chaîne et ce fut une belle surprise pour moi car ils sont solides et j’aime beaucoup leur rendu. Je ne l’avais pas fait jusque-là pour deux raisons. La première, par peur qu’ils cassent. La seconde, par peur qu’ils soient trop épais. D’ailleurs, je vais devoir investir dans des peignes de tailles différentes car l’actuel est destiné aux fils fins et ça me limite.

Dans la première écharpe (2m environ), certains fils sont ornés de perles de rocailles, de sequins. J’ai ajouté une jolie perle en terre de Loargann, une petite déesse mère. J’ai aussi intégré des frisettes de BFL.

La seconde écharpe (1m65 environ, sans les franges) est tissée avec mon fil « wyrd sisters » réalisé à partir d’une nappe de Fée d’Automne. Il me reste une cinquantaine de mètres de fil que j’aimerais bien utiliser dans un col. J’ai voulu le tissage très texturé et l’écharpe a un rendu sympa et particulier aussi. Je voulais une écharpe très « sorcière », j’avais une idée en tête et je suis contente de l’avoir réalisée. Je me demande juste où est bien passée ma broche en argent… Celle en forme d’araignée… Elle irait parfaitement dessus !

La troisième écharpe (un peu plus de 2m) est réalisée à partir d’un de mes fils halloween. Je suis un peu déçue par le rendu du fil fantaisie avec « queues de cochon ». Je n’en referai plus.

J’ai d’autres fils qui attendent d’intégrer un tissage mais après une semaine très productive, j’aimerais faire une petite pause côté tissage pour faire un peu de teinture, terminer un fil en cours et poursuivre deux trois autres projets en cours, très spéciaux pour moi !

IMG_7653IMG_7684IMG_7649 IMG_7531-2Echarpe tissée avec un filé main "Chaudron bouillonnant"Echarpe tissée "Chaudron bouillonnant" Echarpe tissée "Chaudron bouillonnant" Echarpe tissée "Chaudron bouillonnant" IMG_7443IMG_7470IMG_7386IMG_7442

Laine sur le thème « Halloween » : teintures, mélanges et filage

Je prends un peu d’avance sur ma saison préférée, l’automne. Ce qui m’inspire en ce moment, le thème Halloween ! Je crois que je pourrais le traiter 365 jours de l’année sur 365. Les mots d’ordre pour moi en ce moment, comme l’a dit Aliénor sur ma page FB : citrouilles, potions, bonbons… et je rajouterais chat noir ! D’autres fils sont en cours de réalisation… Je les ajouterai prochainement sur le blog. Après, il va falloir que je réfléchisse à ce que je veux en faire : tissages ou tricot, j’ai déjà quelques idées.

Juin & Juillet en photo : laines

Je poste beaucoup d’images sur ma page facebook et sur Instagram et je délaisse mon blog. Je vais tenter de renverser un peu les choses au mois d’août parce que je m’éparpille.

Ces derniers mois, j’ai peint et dessiné, j’ai aussi teint et filé un peu de laine, alpaga, mohair… Je viens donc rattrapé mon retard et posté mes images chez moi. Je vais commencer par la laine. D’autres suivront.

Je dois également mettre à jour mes galeries et puis le blog devrait également changer d’habillage dans les mois à venir. Je resterai dans les blancs car j’aime naviguer sur les sites clairs, je trouve ça plus confortable.

 

Visite à la Ferme Douce Laine

Douce, chèvre angora« Douce est un nom qui lui va parfaitement bien, tant pour son poil superbe et soyeux, que pour son caractère câlin. Adorable chèvre angora ! »

Pour marquer le début de l’été, quoi de plus chouette qu’une visite à la ferme ? Cela faisait déjà bien longtemps que la famille et les amis me parlaient de la ferme Douce Laine à Sauxillanges, non loin de chez nous.

Sandra élève des chèvres angora, des poneys shetland, elle a également deux alpagas et quelques lapins… Très sympathique et ouverte, c’est un plaisir de l’écouter parler de ses animaux avec amour et répondre à nos nombreuses questions. Nous avons pu gâtifier devant les chevreaux et chèvres très sympas, à la toison superbe.

Ces derniers mois, je m’interrogeais sur la possibilité d’adopter de nouveaux animaux, des alpagas notamment et des lapins angora. Je suis heureuse d’avoir pu questionner Sandra, visité sa ferme Douce Laine, rencontré ses alpagas et ses lapins. Je sais à présent que ce sont vers les chèvres angora que notre choix se portera quand nous serons prêts, en pleine connaissance de tous leurs avantages et contraintes.

Sandra tricote, tisse et feutre. J’aime beaucoup ses réalisations mais c’est sur ses fils que j’ai craqué hier. Mon amie Cécile qui a quitté son île pour des vacances en France s’est également offert quelques pelotes luxueuses d’un rouge flamboyant.

Le mohair de ses chèvres est magnifique, la fibre est très fine. Dorénavant, je sais que c’est chez Sandra que j’achèterai mon kid mohair et mes bouclettes. C’est local, l’éleveuse est ultra sympathique, on a envie de l’aider à poursuivre son travail !

Elle nous a confié qu’elle proposera divers ateliers à l’avenir. La construction d’une vraie boutique-atelier devrait se terminer début août. Je ne suis pas trop stages et cie, j’aime apprendre en autodidacte mais j’avoue que je me laisserais bien tenter par l’un de ses futurs stages de tissage.

Si vous êtes dans le Puy-de-Dôme ou que vous y passez vos vacances, vous pouvez visiter la ferme et soutenir le travail de cette éleveuse. Pendant les vacances scolaires, du mardi au samedi, visite à 10h, 14h et 16h. Hors vacances, visite sur rendez-vous.

Des portes ouvertes auront lieu le 7 août prochain : avec tonte, feutre, filage.

Ferme Douce Laine
Le Château de la Marine
63490 SAUXILLANGES

Plus de renseignements sur son site internet : http://www.ferme-douce-laine.com/

chevreaux angora, sevrés depuis quelques joursChevreaux angora, sevrés depuis quelques jours seulement

Chèvre angoraDouce est une jolie maman de 8 ans !

Mohair couleur "myrtille"Mohair, couleur « myrtille »

Chèvres angora

alpagas

AlpagaUne bonne tête, cet alpaga :D

Berger australienParait-il peu efficace pour garder les chèvres mais d’une grande gentillesse, ce berger australien est superbe !

lapin angoraLapin angora anglais. Dans le clapier le temps des travaux de la boutique, cette femelle retrouvera la joie de gambader très bientôt.

Echarpe poilue et autres fils

J’ai pris la mauvaise habitude de partager ce qui sort de mon atelier sur ma page Facebook, délaissant ce blog. Je vais tenter de corriger cela. Voici ce qu’il s’y passe. En ce moment, je teins, carde, file et tisse (et tricote de petits jouets, je posterai des images prochainement). Je n’avais jamais tissé de fil fin et poilu, l’écharpe ci-dessus était un test qui s’avère assez réussi. Elle est légère avec son fil de trame en alpaga et soie (+ du fil fin doré ajouté avec parcimonie) et son fil de chaîne en mérinos et coton. Elle est aussi très longue… 2m70… Je ne sais pas ce qui m’a pris de réaliser une écharpe aussi longue.

Handwoven scarf

handwoven scarf Handwoven scarf Harp Kromski Handspun IMG_3431 My handspun yarn

Filés main: the Weird Sisters & Barbapapa

Avec le printemps, mon rouet reprend du service. Rien de tel que filer de douces fibres colorées au coin du feu pour se reposer. Voici quelques photos.

J’ai filé les deux écheveaux rose clair (Barbapapa, les bien nommés) de façons différentes. On voit sensiblement une différence sur la première photo bien plus flagrante en réalité. Celui de gauche est plus léger et fluffy que l’autre, je l’ai filé en « long draw » à partir de nappes cardées réalisées au début de l’hiver. Les deux écheveaux sont tout deux très moelleux, je les ai retordus avec un fil de kid mohair et soie maulbère. Dimensions : 137 et  97 mètres (234 au total).

Les deux écheveaux noir et prune proviennent de nappes et de rollags (3 sœurcières) qui m’ont été offerts par mon amie Annelise. Je les ai retordus avec un fil d’alpaga noir. Les fibres sont très douces : bébé alpaga noir, mérinos et mérinos super fin, de la soie maulbère et de l’angelina en trois couleurs différentes. Dimensions : 85, 100 et 20 mètres (205).

handspun yarns "barbapapa" handspun yarn "barbapapa" handspun yarns "barbapapa"

handspun yarns

handspun yarns "the weird sisters"

Filé main Filé main  pelote weird sisters