Rencontrer le petit peuple des bois

Hier, sous un magnifique soleil d’automne, mon chat à panachure blanche et moi sommes partis à la rencontre du petit peuple sylvestre. Cette année est fantastique pour les champignons. La pluie et les températures douces leur sont propices. Les champignons tapissent la forêt et c’est splendide.

Mon chat à panachure blanche, c’est lui. Mais vous le connaissez déjà si vous me suivez depuis longtemps.

Nous avons rencontré une mignonne petite limace mycophile.

Nous avons ensuite croisé des champignons poilus.

Et nous avons découvert une échelle de lutins :

Et puis, nous sommes carrément tombés sur des HLM à lutins…

L’automne, la saison créative

L’automne est déjà bel et bien là depuis une bonne semaine, avec sa fraicheur, sa lumière particulière et ses magnifiques petits champignons. C’est la merveilleuse saison des balades en forêt, c’est aussi le moment de l’année où je suis la plus prolifique créativement parlant. Je vous montrerais probablement deux ou trois trucs dans les semaines à venir.

Champignon amadouvier
Comme diraient les minions… Fesses :) (En réalité, il doit s’agir d’une vesse de loup.)

Projet « filer, tisser, feutrer et peindre la forêt »

Je vis dans les bois, alors forcément ils m’inspirent. Je travaille souvent sur le thème de la nature et des esprits de la nature mais j’avais envie de m’y consacrer pleinement et consciemment.

Cela fait 8 ans que nous avons quitté la ville pour la montagne. On peut donc dire que nous avons réussi notre pari. Vivre dans une vieille maison en pierres à la campagne, c’était mon rêve de petite fille. Je suis heureuse de constater que je n’avais pas fantasmé cette vie et que j’ai réalisé l’un de mes rêves. Et même si j’entends souvent dire que « nous sommes venus nous enterrer au milieu de nulle part », ce n’est absolument pas ce que je ressens et vis. Il y a foule ici, mais pas de la même façon qu’en ville :)

Je n’ai pas vu passé ces huit années et chaque année passée ici me transforme et me rend plus heureuse. J’ai le sentiment de devenir celle que je suis vraiment. Je suppose que c’est la sérénité de la forêt qui m’y incite. Et sa magie, mais de cela j’en suis persuadée. C’est donc tout naturellement que j’ai envie de lui rendre hommage.

J’ai commencé par réaliser au rouet quelques fils qui deviendront une jolie (je l’espère) couverture tissée pour voyager dans les divers mondes oniriques. Je compte aussi peindre une série d’aquarelles et peut-être réaliser des objets feutrés. Et, bien sûr, j’ai aussi commencé une série de photos qui me serviront de supports visuels pour toutes ces réalisations.

Je prends mon temps parce que cet automne et cet hiver, nous devons poursuivre les travaux de notre maison et je veux apprendre plein de choses… J’ai déjà commencé avec le mortier et le joint des vieux murs en pierres, maintenant je veux apprendre à refaire l’électricité aux normes. Mais une chose après l’autre ^^

Visite à la Ferme Douce Laine

Douce, chèvre angora« Douce est un nom qui lui va parfaitement bien, tant pour son poil superbe et soyeux, que pour son caractère câlin. Adorable chèvre angora ! »

Pour marquer le début de l’été, quoi de plus chouette qu’une visite à la ferme ? Cela faisait déjà bien longtemps que la famille et les amis me parlaient de la ferme Douce Laine à Sauxillanges, non loin de chez nous.

Sandra élève des chèvres angora, des poneys shetland, elle a également deux alpagas et quelques lapins… Très sympathique et ouverte, c’est un plaisir de l’écouter parler de ses animaux avec amour et répondre à nos nombreuses questions. Nous avons pu gâtifier devant les chevreaux et chèvres très sympas, à la toison superbe.

Ces derniers mois, je m’interrogeais sur la possibilité d’adopter de nouveaux animaux, des alpagas notamment et des lapins angora. Je suis heureuse d’avoir pu questionner Sandra, visité sa ferme Douce Laine, rencontré ses alpagas et ses lapins. Je sais à présent que ce sont vers les chèvres angora que notre choix se portera quand nous serons prêts, en pleine connaissance de tous leurs avantages et contraintes.

Sandra tricote, tisse et feutre. J’aime beaucoup ses réalisations mais c’est sur ses fils que j’ai craqué hier. Mon amie Cécile qui a quitté son île pour des vacances en France s’est également offert quelques pelotes luxueuses d’un rouge flamboyant.

Le mohair de ses chèvres est magnifique, la fibre est très fine. Dorénavant, je sais que c’est chez Sandra que j’achèterai mon kid mohair et mes bouclettes. C’est local, l’éleveuse est ultra sympathique, on a envie de l’aider à poursuivre son travail !

Elle nous a confié qu’elle proposera divers ateliers à l’avenir. La construction d’une vraie boutique-atelier devrait se terminer début août. Je ne suis pas trop stages et cie, j’aime apprendre en autodidacte mais j’avoue que je me laisserais bien tenter par l’un de ses futurs stages de tissage.

Si vous êtes dans le Puy-de-Dôme ou que vous y passez vos vacances, vous pouvez visiter la ferme et soutenir le travail de cette éleveuse. Pendant les vacances scolaires, du mardi au samedi, visite à 10h, 14h et 16h. Hors vacances, visite sur rendez-vous.

Des portes ouvertes auront lieu le 7 août prochain : avec tonte, feutre, filage.

Ferme Douce Laine
Le Château de la Marine
63490 SAUXILLANGES

Plus de renseignements sur son site internet : http://www.ferme-douce-laine.com/

chevreaux angora, sevrés depuis quelques joursChevreaux angora, sevrés depuis quelques jours seulement

Chèvre angoraDouce est une jolie maman de 8 ans !

Mohair couleur "myrtille"Mohair, couleur « myrtille »

Chèvres angora

alpagas

AlpagaUne bonne tête, cet alpaga :D

Berger australienParait-il peu efficace pour garder les chèvres mais d’une grande gentillesse, ce berger australien est superbe !

lapin angoraLapin angora anglais. Dans le clapier le temps des travaux de la boutique, cette femelle retrouvera la joie de gambader très bientôt.