Mon guide intérieur [Journal créatif]

Extrait du livre de Lucia Capacchione : The Creative Journal: The Art of Finding Yourself. Traduction Libellune.

Le guide en moi

Les yeux fermés, entrez dans un état méditatif, détendu. Puis imaginez-vous dans un lieu splendide. Il peut s’agir d’une pièce ou d’un endroit dans la nature. Où qu’il se trouve, laissez ce bel environnement se former autour de vous, dans votre imagination. Voyez-le en esprit, éprouvez la sensation d’y être. Regardez autour de vous et profitez pleinement de ce moment.


Gardez les yeux fermés, toujours dans ce bel environnement, laissez une image apparaître devant vous. Il peut s’agir d’une personne, d’un animal, d’un objet. Observez l’image et remarquez chaque détail. Faites l’expérience de sa présence. Puis laissez l’image vous parler. Demandez-lui son nom et pourquoi elle est apparue. Dites à l’image ce que vous pensez et ressentez à son sujet et ce que vous désirez d’elle (aide, conseil, un présent quelconque). Puis demandez à l’image ce qu’elle veut de vous et pour vous. Cette image est votre guide intérieur. Votre sagesse intérieure personnifiée et incarnée par cette image. Après avoir conversé avec votre guide, remerciez-le et libérez-le afin qu’il retourne dans le bel environnement. Puis, laissez lentement cet endroit s’estomper et dites au revoir, sachant que vous pouvez y retourner quand vous le souhaitez.


Écrivez la conversation avec votre guide. Pour cela, vous voudrez peut-être employer la technique du dialogue main droite/main gauche. Laissez votre guide parler avec votre main non dominante et répondez-lui avec votre main dominante. L’écriture avec la main non dominante est facultative dans cet exercice.


  • Utilisations : cet exercice est destiné à vous aider à entrer en contact avec votre propre sagesse qui se cache à l’intérieur. Souvent, nous cherchons des gourous ou des conseillers dans le monde extérieur, en souhaitant qu’ils nous fournissent les réponses à nos problèmes. Il est facile d’ignorer nos propres ressources, l’esprit sage ou le moi supérieur qui réside en nous.

Exemple :

Voici le dialogue entre une femme et deux de ses guides de sagesse, la Femme Serpent et Jean le Guérisseur.

Femme Serpent, aide-moi s’il te plaît. Je me sens submergée et dépassée.

F. S. : Ces questions (problèmes) sont un test pour toi, être fidèle envers toi-même et tes convictions les plus intimes. Dieu guide tes pas sur le chemin. Tu ne peux pas contrôler cela. Cela t’est inconnu ! Tu es amenée en un nouveau lieu et les portes qui s’ouvrent à toi sont pleines de surprises. Jean le guérisseur est important pour toi à ce tournant de ta vie. Il est habitué aux nombreux sentiers sauvages (du dessus, comme du dessous). Il ne t’abandonnera pas. Il a la capacité d’avancer dans le noir, il est sans peur. Tout est passager.

Jean, aide-moi s’il te plaît face à ce problème dingue, sombre, confus.

Jean le guérisseur : Jane, viens. Je ne peux pas te sauver de la douleur dont tu es accablée. Je t’assure que cela sera de courte durée. À présent, tu es perdue et empêtrée dans ton anxiété. Extirpe-t’en et porte ton regard sur l’horizon : la chaîne des montagnes. Tu dois regarder au-delà, au loin, au lieu de la boue.

Publié par

Libellune

La nature et l'art nourrissent mon corps, mon cœur et mon âme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.