Mélusine ou la sirène ailée

La déesse Mélusine, ou la sirène ailée, transforme, dans mon imaginaire, les étoiles célestes en étoiles de mer. Elle est habituellement représentée avec une queue de serpent. Aquarelle, crayons de couleur & encre dorée sur papier aquarelle.

J’ai commencé cette aquarelle en avril dernier. Puis, peu satisfaite, je l’ai laissée de côté. Entre temps, j’ai rencontré une petite jeune fille de 11 ans qui aimerait être peintre. En regardant mon book, elle est tombée sur cette sirène ailée inachevée et m’a encouragée à la terminer. Je l’en remercie, c’était une belle aventure que de la reprendre et de voyager entre ciel et mer, une nuit de pleine lune, alors que le sommeil me manquait. Cette sirène aux ailes d’or m’a demandée de longues heures de travail, l’air de rien. Je n’ai pas vraiment compté… Et pour la petite histoire, c’est mon amie Kundry qui m’a inspirée cette image et nos fertiles conversations du printemps dernier.

Publié par

Libellune

La nature et l’art nourrissent mon corps, mon cœur et mon âme.

5 thoughts on “Mélusine ou la sirène ailée”

  1. Ooooooooh!
    Oooooooooooooh!
    C’est vraiment magique! De pure beauté!!! Fabuleux! Je ne peux rien dire de plus, j’ai les larmes aux yeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *