Des trucs de hippie

fil-de-hippie

Ce n’est pas mon premier fil, plutôt le troisième mais celui-ci est terminé. Comme je débute en filage, mon fil est irrégulier et je ne me suis probablement pas beaucoup aidée en filant une toison ni cardée, ni peignée. Une toison que j’ai simplement lavée mais qui a gardé un peu son suint. Irrégularité, texture… C’est en fait le résultat que j’escomptais pour mon projet de tissage circulaire. Je ne sais pas encore ce que cela va donner, ce sera peut-être hideux mais je vous avouerais sincèrement que cela n’a pas d’importance car j’ai adoré filer et teindre ce fil. Je pense que je prendrai autant de plaisir à le tisser.

Teintures Greener Shades et laine Île de France.

premier-fil

 

turquoise

minifil

Filer au rouet et méditer

atelier_libellune premier-filage-1

Mon amie Ama Yaga (dont vous pouvez admirer le travail ici) m’a gentiment prêté l’un de ses rouets pour que j’apprenne à filer. C’était déjà elle qui m’avait encouragée à teindre mes propres fibres pour le feutrage. J’adore le travail des couleurs, alors forcément teindre la laine est une activité que j’apprécie beaucoup. D’autant que ces fibres ont une capacité à rendre les couleurs particulièrement magiques. Une histoire de lumière et de matière. Le filage m’attire depuis longtemps, mais ne tricotant pas, je me disais que son apprentissage n’était pas une priorité.

Un an après mon premier essai, j’ai commencé à apprendre le tricot et le crochet me fait de l’œil, j’ai d’ailleurs gardé un vague souvenir de ce que m’avait montré ma grand-mère quand j’étais enfant. Mais ce qui m’attire vraiment, et ce depuis bien longtemps, c’est le tissage !

Voilà un bon prétexte pour apprendre à filer et qu’à cela ne tienne, Ama m’a également prêté son petit métier à tisser Mako et son métier circulaire. Une fois les fils en cours terminés, je commencerai par tisser un mandala. Claire des Bruyères a écrit un article très complet sur le sujet. Yapluka :)

Concrètement, j’adore filer au rouet. Je dois rester concentrée sur mes gestes tout en restant détendue, je suis dans l’action tout en observant ce qui se passe. C’est une activité magique et probablement ma technique de méditation favorite, je l’avais toujours soupçonné.

Je lave et prépare ma laine, je la teins, je la feutre, maintenant je la file et bientôt je la tisserai, bref, comme dirait mon amie Annelise, je suis foutue, j’ai choppé le virus ! Mais c’est un bon virus. Un bon prétexte pour laisser s’exprimer ma créativité.

J’ai d’ailleurs bien envie de prendre des tas de notes au fur et à mesure de mon apprentissage en solitaire pour les repartager ici, pour inciter ceux d’entre vous qui hésitent encore à sauter le pas !

Nouvelles teintures acides pour ma laine

Je suis une grande fan des teintures acides Jacquard pour mes feutrages mais la boutique où j’avais l’habitude d’en acheter n’en vend plus. La marque Eurolana et sa gamme de couleurs restreinte ne m’a pas totalement convaincue. Alors, j’ai décidé d’essayer une autre marque de teintures acides « All in One » et je suis ravie du résultat. Comme nous n’avons pas encore rallumé le poêle à bois, pour utiliser moins d’énergie, j’ai réalisé toutes mes teintures au micro-ondes. Je n’ai pas encore réussi à reproduire le violet foncé de la défunte marque de peinture sur soie Marabu Silk Art que Julie m’avait offert, mais je n’ai pas dit mon dernier mot :o) Suite au prochain numéro. En attendant, quelques photos. Voici du jade, jaune d’automne, orange, vert feuille, prune (avec un chouia de cerise, teinture soie Knazieff) et violet profond (avec un peu de prune et de marine, teinture soie Knazieff)

"Teintures acides"

panier-laine

panier-laine-teinture

[Laine feutrée] Couvre-théière chouette

J’ai enfin terminé le couvre-théière que j’avais commencé en mai. Je m’applique autant que possible à prendre de bonnes photos mais je trouve difficile de rendre toute la beauté du feutre. J’ai réalisé ce couvre-théière avec de la laine uniquement teinte par mes soins.

chouette-couvre-théière

couvre-théière

c-t-chouette

theiere-chouette

teinture-bleue

[Laine feutrée] Citrouilles poilues

Vous aurez donc compris qu’en ce moment, je fais des trucs poilus pour me détendre. On m’a offert deux toisons de mouton. Devant l’ampleur du travail, je vous passe les détails sur l’hygiène du mouton, les vers et autres joyeusetés, j’ai décidé de les laver peu par peu. Des les carder tant bien que mal. Puis de les teindre. Et enfin de les feutrer. Voici un échantillon. Des citrouilles poilues parce que c’est bientôt Halloween !

Citrouille. Laine feutrée à l'aiguille. Teinture perso.

Citrouille. Laine feutrée à l’aiguille. Teinture perso.

citrouilles

[Laine feutrée] Pochon magique pour jolie fée

 

sac-sureau
Laine feutrée à l’eau et au savon et une pincée de fibres angelina. Teinture personnelle. Pierre à fée, sureau, cristaux, cuir.

C’est un petit sac à magie tout simple, sans prétention, et un cadeau pour quelqu’un que j’aime beaucoup. J’espère qu’il lui plaira et qu’il lui portera bonheur.

Pochette feutrée, thème pierre trouée et sureau Pochette feutrée, thème pierre trouée et sureau Pochette feutrée, thème pierre trouée et sureau Pochette feutrée, thème pierre trouée et sureau