L'Atelier de Libellune

Artiste inspirée par la nature, le folklore, le petite peuple : peinture, illustration, photographie, filage, feutrage, tissage…

Le véritable épinglier fantaisie du rouet Minstrel

Posted on | août 15, 2017 | 2 Comments

Cela faisait longtemps que je l’attendais, ce « great jumbo » des ateliers Kromski. L’épinglier « jumbo » n’étant pas vraiment adapté aux trop gros fils fantaisie, plein de bouclettes, coils et autres extravagances. En effet, les crochets de l’épinglier ralentissaient le filage, ces fantaisies ayant une fâcheuse tendance à s’y accrocher. Ce qui était totalement énervant, à tel point que je préférais ne pas créer de fil trop dodu et fou. Sur ce nouvel épinglier, ces crochets sont donc remplacés par des anneaux coulissants et c’est parfait. Je parle de fils fantaisie mais pouvoir réaliser de grands métrages est un avantage non négligeable que je testerai bientôt.

Je dois avouer que la taille de l’épinglier et des bobines du great jumbo est impressionnante. C’est énorme et j’étais dubitative quant à leur parfait fonctionnement. J’avais tort. Je me demandais également si l’installation n’était pas compliquée. Là aussi je me trompais. Il faut procéder de la même façon que pour l’épinglier jumbo, à trois différences près :

  • la première, il faut changer la cheville de la demoiselle arrière, ce qui demande deux minutes ;
  • le support avant de l’épinglier (la demoiselle avant) se fixe à l’aide de deux vis, au lieu d’une (en haut et en bas, voir l’image ci-dessous) ;
  • la seconde, vous devrez faire glisser la bouche du great jumbo dans son support avant, horizontalement donc, au lieu de le déposer comme pour les autres épingliers, par le haut, puis faire pivoter l’épinglier de façon à déposer l’autre extrémité de l’épinglier sur le support de la demoiselle arrière.

Ce qui est vraiment très simple.

Il y a encore une chose à savoir, vous devrez orienter correctement l’épinglier quand vous filerez, c’est à quelques millimètres près. En réalité, ce n’est pas gênant, si ce n’est qu’il faut prendre l’habitude. De toute façon, vous le corrigerez tout de suite car le fil ne sera pas correctement entrainé sur la bobine et vous aurez la sensation d’être à vélo en train de monter une côte bien raide :)

Vous l’aurez compris, je suis très contente de cet épinglier fantaisie. Pour lire sa notice, l’installer et le prendre en main, cela ne m’a demandé qu’une dizaine de minutes.

La seule chose que je trouve peu pratique et vraiment pas confortable, c’est le cantre à fixer sur le rouet (en plus il faut récupérer la vis papillon de son autre cantre, j’ai trouvé ça un peu cheap). Lui aussi est imposant du fait de la taille des bobines. C’est gênant et j’ai un peu peiné au retord. Un cantre à poser à côté du rouet me semblerait bien plus adapté à de telles bobines. Mais voilà, je vous avoue que c’est un détail.

Même si je suis ravie de cet épinglier aux proportions gargantuesques (je crois qu’il est prévu pour 700 gr), je ne jetterai pas pour autant aux orties le jumbo parfaitement adapté aux gros fils (pas fous et pas trop géants). Je le trouve indispensable.

Voici quelques photos, dont mes trois premiers fils sur le great jumbo. J’aurais du mettre une pièce à côté de chaque écheveau pour que vous donner une idée de leur taille. Tant pis, next time ^^

Bobines du great jumbo, du jumbo et l’épinglier standard.

Le fil suivant a été réalisé à partir du « philtre du peintre voyageur » d’Ama Yaga :

Comments

2 Responses to “Le véritable épinglier fantaisie du rouet Minstrel”

  1. Amayaga
    août 17th, 2017 @ 19 h 10 min

    C’est un bonheur d’avoir enfin un retour sur cet épinglier !

  2. Libellune
    août 20th, 2017 @ 15 h 09 min

    C’est vrai que j’étais en recherche d’avis à sa sortie et je n’ai rien trouvé sur le net français. J’espère que cet article sera utile à d’autres dans mon cas :)

Leave a Reply