Tissage d’un col en laine filée main, le chant de la mer

C’est l’histoire d’une étole tissée qui finissait en col. Un peu déçue au début, je suis finalement contente du résultat. Et… Elle plaît à sa future propriétaire, je suis ravie. Le plus : il reste de quoi me tisser le même col.

Je l’ai réalisé en pensant à l’amie qui le portera. Il y a des histoires de mer, de mère et de jumeaux que l’on retrouve dans les couleurs et le nombre de fils. Des histoires d’équilibre et de bonheur, de douceur et de chaleur. De bienveillance.

Les fils qui composent ce col sont essentiellement des filés main et un peu d’alpaga tout doux du commerce. Le bouton est en bois de pommier.

Publié par

Libellune

La nature et l'art nourrissent mon corps, mon cœur et mon âme.

2 réflexions au sujet de « Tissage d’un col en laine filée main, le chant de la mer »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *