Chouette multicolore & outil à feutrer 7 aiguilles

J’ai profité de cette belle journée ensoleillée pour installer ma petite table pliante dehors et terminer mon dernier feutrage. J’avais envie de réaliser un tea cosy, c’est à dire un « couvre théière » ou encore « cache théière », qui permet de maintenir le thé au chaud. Je voulais y représenter une chouette, quelque chose de doux et discret, mais c’est une chouette multicolore qui est apparue. Je dois avouer que c’est assez spécial et c’est la faute à mes propres teintures, car j’ai utilisé presque exclusivement les laines que j’avais coloré.

Ici j’ai feutré à l’eau et à l’aiguille, essentiellement avec l’outil que Julie m’a prêtée : le 7 aiguilles de World of Wool. Il est difficile à manier et nécessite un support dur. N’aimant pas feutrer sur une brosse, j’ai utilisé une mousse rigide que j’achète chez « Pain d’épices » à Paris. Cette mousse est de manière général le support à feutrer idéal. Perso, j’aime beaucoup ce 7 aiguilles car il permet de feutrer très vite, par contre, je le déconseille aux personnes délicates car c’est un outil de bourrin. Ce qui me va très bien. Je ne feutre pas entièrement avec cet outil, j’utilise le « une aiguille » et le « trois aiguilles » également car il n’apporte pas la même finition.

Je dois encore feutrer l’autre bout du tea cosy. Je pense que je le feutrerai uniquement à l’eau et au tapis, et seulement ensuite je teindrai le résultat.

Je veux vivre tout simplement

Un de mes bébés echeveria ‘Purple Pearl’ et, dans le fond, mon atelier :))

Je suis tombée sur un texte qui m’a plus. Je l’ai traduit aussitôt de l’anglais. Le voici :

« Je veux vivre simplement. Lorsqu’il pleut, je veux m’asseoir près de la fenêtre et lire des livres sur lesquels je ne serai jamais interrogée. Je veux peindre parce que c’est ma volonté, et non pas pour prouver quelque chose. Je veux écouter mon corps, m’endormir lorsque la lune est haute dans le ciel et me réveiller doucement, sans devoir me précipiter en quelque lieu que ce soit. Je ne veux pas être gouvernée par l’argent, ni par l’horloge, ni par des contraintes artificielles que l’humanité s’impose à elle-même. Je veux juste être, sans limites et infinie. » Auteur inconnu.