Teindre et carder la laine

Nouvelles teintures de mérinos

Grâce à Julie, j’ai pu recarder toutes mes teintures maison. Je trouve que les fibres de mes laines ont tendance à se tasser après passage à la couleur. Là, elles ont retrouvé tout leur moelleux et toute leur douceur. Pendant, le cardage, je me suis amusée à faire quelques mélanges de couleurs et j’ai ajouté un peu (= comprendre une tonne) de fibres brillantes Angelina. Je crois que j’aime autant teindre et carder la laine que la feutrer.

Mon premier essai de filage au rouet n’a pas été très convaincant… Ma prof’ m’a néanmoins ménagée en m’affirmant qu’au moins, pour une débutante, je n’avais pas cassé le fil. Oui, enfin bon, mauvaise je suis… N’empêche que je finirai bien par y arriver, quitte à me construire un rouet et passer des jours dessus :o) Je m’y vois déjà !

Publié par

Libellune

La nature et l'art nourrissent mon corps, mon cœur et mon âme.

3 réflexions au sujet de « Teindre et carder la laine »

  1. Le filage ça s’apprivoise et il faut y passer au moins une bonne heure pour se faire une idée. Donc je n’ai pas dis mon dernier mot et puis il y a un rouet pour chaque fileuse, il faudra que tu testes aussi Hélios ! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *