Drapeaux de Prière

Lung Ta (illustrateur inconnu ?)

Cela fait plusieurs années que je remets à plus tard la réalisation de drapeaux de prières. Je me suis finalement lancée dans l’aventure la semaine dernière. Mais avant de vous montrer mon travail, qui d’ailleurs n’est pas terminé, je voulais réunir ici quelques informations sur l’origine de ces drapeaux.

Pour cela, j’ai essentiellement pioché dans l’article anglophone de wikipédia sur le sujet. Je le traduirai peut-être entièrement très bientôt. J’espère qu’il n’est pas trop mauvais parce que je ne connais pas grand chose au Bouddhisme. Enfin, généralement, les articles wikipédia dans la langue de Shakespeare sont bien meilleurs et plus complets que les français. Si j’ai écrit des âneries, n’hésitez pas à me laisser un commentaire pour rectifier !

Les Drapeaux de Prière : leurs origines

Les drapeaux de prière sont issus à l’origine du bouddhisme tibétain, et peut-être même du Bön, un mélange de pratiques religieuses pré-bouddistes, de traditions animistes et chamaniques, et de croyances populaires, où des drapeaux aux couleurs primaires auraient été utilisés lors de cérémonies de guérison.

Petits Drapeaux et longues Bannières

Il existe deux types de drapeaux de prière :

– les Lung Ta (horizontaux) sont des carrés ou des rectangles de tissu sur lesquels sont imprimés des prières et souvent une image de cheval (lung ta) ou de divinités. Ils sont reliés entre eux par une ficelle, pour former une guirlande, puis suspendus en hauteur : au sommet des montagnes, des temples, des monastères et des stūpa.

– les Darchor (verticaux) sont de longues bannières de tissu. Elles sont accrochées à des mâts de 3 à 5 mètres de haut et plantées dans le sol, sur les montagnes, les cairns et les toitures.

Le Cheval de Vent, messager des dieux

Sur ces drapeaux sont donc imprimés des prières ou des mantras ainsi que des représentations de divinités ou du Lung Ta. Lung Ta signifie « cheval de vent ». Il s’agit d’une ancienne créature de la mythologie tibétaine qui porte sur sa scelle trois joyaux qui exaucent les vœux. Quand le vent se met à souffler, il emporte les prières imprimées dans les cieux et l’espace. Il flotte dans les airs et émet aussi des énergies de guérison.

Couleurs des drapeaux

Bleu, blanc, rouge, vert et jaune sont les 5 couleurs employées traditionnellement dans cet précis. Elles représentent les 5 éléments et apportent l’harmonie.

Publié par

Libellune

La nature et l’art nourrissent mon corps, mon cœur et mon âme.

Une réflexion sur « Drapeaux de Prière »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *