Drôles d’oiseaux sur papier artisanal

Voici ma première aquarelle sur le papier artisanal du moulin Richard de bas dont je parlais dans mon article précédant. Ce papier est très agréable à travailler, comme les papiers Arches sur lesquels j’ai l’habitude de peindre. J’ai eu en revanche une petite surprise avec ma première version d’encre au sureau. J’ai obtenu une couleur lie-de-vin, bien différente du violet que j’obtiens avec mes autres papiers aquarelle mais similaire à la nouvelle recette que j’ai conçue et testée cette année. J’imagine que cela doit être une histoire d’acidité du papier. Cependant, ce n’est pas un handicap et me rappelle qu’il est toujours bon d’utiliser un « papier test » avant de commencer tout travail !

L’oiseau du crime ! Bon, je l’aime bien quand même. Il a un petit air débile, un peu surpris… Lui aussi ne s’attendait pas à une robe de cette couleur.

Sur la première ligne, ma toute première recette d’encre au sureau, appliquée sur un papier pour croquis à l’aquarelle en mono-couche, puis en multi-couches, j’obtiens un violet qui tire vers le bleu. Sur la seconde ligne, ma seconde recette d’encre au sureau, appliquée sur le même papier, j’obtiens un violet qui tire davantage vers le rouge. Sur la a troisième ligne, une recette d’encre au sang de dragon :)

Je m’en vais poster une image plus grande dans la galerie… :)

Publié par

Libellune

La nature et l'art nourrissent mon corps, mon cœur et mon âme.

6 réflexions au sujet de « Drôles d’oiseaux sur papier artisanal »

  1. Nan moi je suis fan… ça fait illustrations pour les enfants/jeunes, les contes etc… j’ai envie de m’assoir et qu’on me raconte une histoire XD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *